Comment choisir sa chaîne de tronçonneuse ?

Chaine-de-tronçonneuse

La chaîne d’une tronçonneuse se compose de différentes gouges et maillons. Il existe plusieurs types de chaînes avec des caractéristiques propres à chacune. Selon le modèle de chaîne de tronçonneuse choisie, celle-ci peut être à usage professionnel, à usage intense, anti-rebond etc. Ainsi, les principaux types de chaîne qui existent sont : micro-lite, multicut, chisel ou semi-chisel. En fonction de vos projets ainsi que du modèle de votre tronçonneuse, vous pourrez choisir le type de chaîne le mieux adapté à vos besoins. Je vais vous détailler précisément tous ces éléments tout au long de cet article.

Description d'une chaîne de tronçonneuse

La chaîne de tronçonneuse à batterie ou thermique est la pièce qui s’use le plus vite. C’est l’élément qui demande le plus d’entretiens et qui sera à remplacer le plus souvent. En effet, à force de subir les contraintes mécaniques de la coupe, ainsi que les divers affûtages, les chaînes de détériorent. Comprendre comment est faite une chaîne permet de savoir comment faire le meilleur choix pour sa tronçonneuse.

Voici les éléments qui composent une chaîne de tronçonneuse :

  1. Les maillons de liaison
  2. Les maillons entraîneurs
  3. Les gouges avec des dents (tranchants) de coupe
  4. Les limiteurs de profondeur
Les maillons de liaison, ils créent un espace qui permet l’élimination des débris et copeaux de bois qui sont générés lors du tronçonnage.
Les maillons entraîneurs, ce sont eux qui permettent la rotation de la chaîne. Ils sont insérés dans la rainure du guide et mécaniquement entraînés par le pignon de la tronçonneuse.
Les limiteurs de profondeur sont là pour soutenir l’action de coupe lors du tronçonnage. 
Les gouges sont placées coté extérieur par rapport au guide de la chaîne. Ceux sont elles qui sont directement responsable de la coupe de bois.
Maillons-de-chaîne-de-tronçonneuse-sur-fond-blanc

Plusieurs profils de gouge pour une chaîne de tronçonneuse

On peut très facilement identifier le profil d’une gouge par sa forme. Cependant, que les plus novices ne s’inquiètent pas, le profil d’une gouge est précisé sur la boite d’emballage par les fabricants. Chaque type de gouge possède des caractéristiques précisent. Ainsi, certains profils de gouges sont favorables au bois tendre, d’autres au bois dur et certains autres sont de type polyvalent.

Le profil de gouge rond est utilisé pour les tronçonneuses à faible puissance. Si ce type de tronçonneuse reste efficace sur du bois très tendre, ce n’est pas du tout le cas sur du bois dur. Mal utilisée, cette chaîne de tronçonneuse demandera un affûtage fréquent et s’usera très rapidement. Ce profil est appelé “standard” chez stilh et “shupper” chez Oregon.

Le profil demi-rond est le type de chaîne le plus courant. Cette gouge est polyvalente et elle est efficace aussi bien sur bois tendre que dur. Ainsi, il devient tout à fait possible de réaliser tous les travaux d’abattage, d’élagage ou de coupe de bois de chauffage facilement avec ce profil. L’affûtage de ce type de chaîne est plus facile mais également moins fréquent. On appele cette chaîne “micro” chez Stilh et “speed Guard” chez le fabricant Oregon.

Le profil de type carré est le type de gouge pour les chaînes qui sont employées sur des machines puissantes. Destinées à un usage plus spécifique, c’est avec ce modèle de chaîne que l’on abbat de gros arbres très facilement. Conçues pour des tronçonneuses d’au moins 45 cm³, ces chaînes coupent facilement du chêne ou de l’acacia par exemple. Cependant, ces chaînes demandent un entretien plus exigeant et s’emoussent plus facilement, leur affûtage est plus capricieux également. Stilh appelle ce profil “super” et chez Oregon on le nomme chisel ou bien encore super chisel.

Dessein-schématique-gouges-de-chaîne-de-tronçonneuse

Comment savoir la taille de sa chaîne de tronçonneuse ?

Il faut tenir compte de 4 éléments pour connaître le bon modèle de chaîne pour sa tronçonneuse.

  1. La taille du guide de chaîne
  2. Le nombre de maillons de la chaîne
  3. La jauge
  4. Le pas de chaîne

Ces données sont généralement exprimées en pouce. Vous pourrez très facilement trouver la conversion des pouces en centimètre ou en millimètre su Google. Cependant parfois ces informations sont données directement en centimètre mais c’est plutôt rare.

Trouver ces informations directement sur le guide de chaîne

La plus simple des façons de connaître les caractéristiques de votre chaîne est d’observer le guide. Sur la grande majorité des modèles ont peut y trouver les informations suivantes : 

La longueur du guide, le pas de chaîne, le nombre de maillons (très pratique) ainsi que la jauge. On peut également trouver une référence qui concerne la chaîne recommandée par le constructeur.

Bien entendu, vous pouvez décider de choisir une chaîne de la marque que vous voulez ! Cependant, les caractéristiques doivent êtres identiques que celles du fabricant.

Il se peut que, dans certains cas ces informations ne soient pas présentes sur votre guide. Cela peut être dû également à l’usure de ce dernier qui rend les informations illisibles. Rassurez-vous, vous pourrez trouver facilement ces éléments sur la notice ou la boite de la tronçonneuse.

Guide-de-chaîne-gros-plan

J’ai perdu la notice, la boite et mon guide n’indiquent pas les informations, que puis-je faire ?

Si comme moi vous n’êtes pas du genre à garder la notice ou à jeter la boite à la poubelle 😉 alors il va falloir mesurer. Munissez-vous d’un mètre ou bien d’un ruban à couture et commencez par mesurer le guide de chaîne. Ensuite, il faut connaître les dimensions de la jauge et du pas de chaîne (un pied à coulisse est préférable pour ça). 

Pour connaître la taille du pas de chaîne il convient de mesurer la distance entre 3 rivets. Ensuite, il suffit simplement de diviser cette mesure par deux et le tour est joué ! L’idéal est de convertir cette mesure en pouce car c’est l’unité de mesure de référence de ce type de matériel. Pour les matheux qui désirent calculer de tête, 1 pouce = 2,54 cm. Il existe 4 pas de chaîne standards sur le marché des tronçonneuses à batterie, électriques ou thermiques.

Pas de chaîne mesure en millimètresPas de chaîne mesure en pouces
6,35 mm1/4″
8,25 mm325″
9,52 mm3/8″
10,26 mm.404″

Prendre la mesure de la jauge

Pour se faire, il faut réaliser la mesure d’un des maillons entraîneur. Vous vous rappelez, ce sont ces maillons qui son coté rainure du guide, en forme de triangle à l’envers. On peut également calculer la dimension de la rainure du guide de chaîne comme solution. Une fois cette opération terminée, convertissez votre résultat en pouces. Je vous montre les mesures de jauges les plus courantes dans le tableau ci-dessous :

Épaisseur de jauge en milimètresÉpaisseur de jauge en pouces
043″1,09mm
050″1,27mm
058″1,47mm
063″1,60mm
080″2,03mm
122″3,09mm

Ensuite, calculez le nombre de maillons que contient la chaîne

Pas de panique il faut simplement avoir la bonne méthode. Pour aller plus vite, il faut que vous placiez les maillons de la chaîne face à face. Ensuite, partez d’un coté en comptant les aillons deux par deux tout simplement. Une fois que c’est fait, additionnez les deux maillons qui se situent à chaque extrémité ! Cette opération ne prend que 30 secondes 😉

Deuxième méthode, placez votre chaîne à plat et espacez la le plus possible. Faites un repère à l’aide d’un feutre sur l’un des maillons entraîneur. Vous pouvez également placer un morceau de papier en guise de flèche qui servira de repère sur votre maillon. Enfin, comptez chaque maillon entraîneur à partir de votre repère. Une fois que vous avez compté tous vos maillons, vous avez le nombre de maillons de votre chaîne.

Chaîne-de-tronçonneuse-à-batterie-posée-sur-table-à-plat

Dans le commerce, on trouve également des chaînes de tronçonneuse vendues au mètre. Ce sont des chaînes sous forme de rouleau que l’on découpe en fonction de la longueur désirée. Alors si vous ne trouvez pas exactement la chaîne qui vous correspond, il sera toujours possible de passer par cette solution. Cependant pour pouvoir accrocher vos futurs maillons ensembles par la suite, il vous faudra posséder une riveteuse de chaîne pour tronçonneuse.

Comment savoir si une chaîne de tronçonneuse est morte ?

Comme je l’ai dit en début d’article, la chaîne d’une tronçonneuse est la pièce qui demandera le plus d’entretien. En fonction de votre utilisation, une chaîne s’use plus ou moins rapidement. En effet, selon la fréquence d’utilisation de votre tronçonneuse, des différents affûtages, des frottements plus ou moins brutaux à la terre ou à des pierres par exemple, l’usure sera plus importante. Cependant, quand est-ce que je sais exactement que ma chaîne de tronçonneuse est vraiment morte et bonne à jeter ? Un dernier petit coup d’affûtage suffit peut-être pour repartir couper des bûches ? 

La plupart des fabricants mettent des repères d’use sur leurs chaînes de tronçonneuse. Situés le plus souvent sur la gouge dans l’angle d’affûtage, le repère d’usure est le meilleur des indicateurs.  Un autre signe d’usure majeur à pendre en compte est la tension de chaîne. En temps normal, la chaîne d’une tronçonneuse à batterie ou thermique à tendance à se détendre lors de son utilisation. Cependant, lorsque ce phénomène est fréquent et que l’on arrive plus à tendre la chaîne correctement, ce n’est pas normal. Par conséquent, si la chaîne se détend très vite et reste détendue, il va falloir envisager à la changer.

Enfin, une chaîne en fin de vie qu’il faut changer peut également présenter les symptômes suivants :

  • Vous devez appuyer plus fort sur la tronçonneuse pour réussir à couper.
  • La coupe devient beaucoup moins nette et précise et laisse des bavures.
  • La chaîne crée de la fumée alors que vous la lubrifiez comme il faut.
  • Il manque des dents, elles commencent à se tordre ou se déformer sérieusement.
Chaîne-de-tronçonneuse-très-rouillée-et-abîmée

Quelle chaîne de tronçonneuse choisir ?

Il y a de très nombreux modèles de chaînes de tronçonneuse en vente aujourd’hui. La chose la plus importante à considérer est de s’assurer de choisir une chaîne avec les bonnes caractéristiques. La marque n’a pas besoin d’être forcément identique, il suffit juste que la chaîne corresponde au modèle de tronçonneuse. Il existe de nombreux modèles de chaînes avec des utilisations spécifiques pour chacune d’entre elles. Si vous êtes un bricoleur, une chaîne de tronçonneuse polyvalente standard du style Xtraguard fera largement l’affaire. 

Pour les travaux intenses, l’idéal est d’opter pour une chaîne à rebond réduits et avec des vibrations atténuées. Les chaînes qui sont conçues avec une réduction de rebond vont absorber les chocs. Les rebonds sont produits quand la pointe ou le nez de la chaîne en mouvement touche de la matière. Ce phénomène arrive également parfois quand le bois pince le guide de la tronçonneuse dans l’entaille. Le rebond du guide-chaîne, fait partie des causes d’accidents les plus fréquentes dans les activités qui nécessitent l’utilisation d’une tronçonneuse a batterie ou a essence.

10 types de chaînes de tronçonneuse courants

  • Chisel ou full chisel : le profil de coupe de cette chaîne est carré. Les vibrations ainsi que les rebonds sont réduits. Cette chaîne est clairement destinée au milieu professionnel. On retrouve beaucoup ce profil de chaîne pour les travaux de bûcheronnage par exemple.
  • Mcro-chisel : c’est une chaîne de tronçonneuse destinées aux travaux intenssifs. La coupe est rapide, les rebonds et les vibrations sont assez réduites également.
  • Semi-chisel : profil de chaîne “rond”. Vibrations et rebond très réduit et affutage très facile. On utilise ce type de chaîne pour réaliser des tronçonnage en lieu sale et poussièreu.
  • Super chisel : c’est une chaîne très légère qui a une grande durée de vie. Le rebond est également réduit sur ce profil de chaîne. On utilise pour les travaux d’élaguage plus particulmièrement. 
  • Micro-lite : chaîne destinée aux travaux de précision. Le profil de cette chaîne de tronçonneuse est étroit. On l’utilise sur des tronçonneuses à moindre puissance.
  • Low profil : conçue pour les modèles de petite tronçonneuses à usage professionnel.
  • Multi-cut : plus rare, cette chaîne possède un revêtement chromé. On l’uitilise pour les travaux très intensifs en milieu professionnel.
  • Xtraguard : c’est la chaîne de tronçonneuse de monsieur tout le monde. Son utilisation est polyvalente pour les tâches de tronçonnage courantes. Ce type de chaîne équipe des tronçonneuses de 35 cc grand Max.
  • Super guard : reservées à des tronçonneuses très puissantes, elle possède un très faible rebond. On l’utilise pour les travaux de bucheronnage principalement.
  • Micro-bit shipper : le profil de gouge de cette chaîne est rond et possède des angles d’attaque. Elle possède également des platines sur les cotés qui sont arrondies afin de facilité la coupe de bois vraiment très durs. Cette chaîne est uniquement reservées aux modèles de tronçonneuses les plus puissants.

Les meilleures marques de chaîne de tronçonneuse

Comme j’aime le dire très souvent, il est toujours préférable de rajouter quelques euros et d’investir dans une marque. Les chaînes de tronçonneuse de mauvaise qualité vont s’user très rapidement voir même casser prématurément. Voici les marques de confiance pour l’achat de vos chaînes :

  • Stihl
  • Makita
  • Echo
  • Husqvarna
  • Dolmar
  • McCulloch


février 19, 2024 6:29 am

Notez ce post

Laisser un commentaire